Comment passer à l’action : 5 étapes indispensables

Comment passer à l’action : 5 étapes indispensables

  • Post published:23 janvier 2020
  • Post category:Mindset

Rechercher le bonheur, opérer une reconversion professionnelle, créer son entreprise ou tout simplement prendre sa vie en main, autant de motivations pour passer à l’action. Mais alors qu’agir est un pas de plus vers nos objectifs et vers l’atteinte de nos rêves, beaucoup de personnes n’arrivent pas à passer à l’acte et elles se trouvent tout un tas d’excuses pour leur non action (et je suis presque certaine que nous sommes toutes passées par là à un moment ou à un autre et qu’on se maudit intérieurement pour ça ; ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seules. Je suis hélas passée par là – zut alors…pour ne pas dire autre chose)

Il ne faut pas se leurrer, agir, c’est dur. Il est tellement plus facile de rester dans notre petite vie bien tranquille et de poursuivre notre routine quotidienne. Oui, mais voilà, si on ne fait rien, on n’a rien. Et je suis certaine que vous avez toutes des rêves en tête ; Un idéal de vie que vous souhaiteriez atteindre ; Une entreprise que vous aimeriez créer ; Un chiffre d’affaires que vous avez envie d’exploser ; Une vie de famille rêvée – avec des enfants sages et bien élevés…mais bien sûr, la marmotte elle met le chocolat….(vous la connaissez celle-ci, pas vrai ? 😉)

Alors pourquoi rester ainsi les bras croisés ?

Petit tour d’horizon sur ce qui nous fait flipper.

Sortir de sa zone de confort (OMG)

Vous l’avez déjà entendu celle-là ? La fameuse zone de confort et combien il est essentiel de sortir de cette zone de confort pour avancer et se dépasser. Sauf que, comme son nom l’indique, une zone de confort, c’est confortable. Alors pourquoi en sortir ? Vous vous êtes peut-être déjà donné du mal pour arriver là où vous en êtes. On pourrait donc s’en satisfaire et se contenter de cela. Mais qui dit “se contenter de cela”, dit aussi ne plus avancer et faire du sur-place. Ça serait dommage de se priver de toutes les belles expériences encore à vivre et rester au même point durant nos dix, vingt, cinquante ou soixante prochaines années (oui je sais, ça pourrait être encore plus, mais la phrase devenait trop longue 😅)

Alors sortez de votre zone de confort et vivez, explorez le monde

Routine = Rassurance

Dans notre vie de tous les jours, même si l’on sort ou tente de sortir de notre zone de confort, on a aussi besoin d’une routine. La routine fait du bien au moral et elle fait du bien à notre organisme. Elle nous offre ce moment de calme et de sérénité. En effet, qui dit routine dit habitudes et les habitudes sont des actions que l’on répète jour après jour ou semaine après semaine. Elles nous permettent de gagner du temps dans notre journée puisque nous savons quoi faire, où aller, à quelle heure partir… La routine nous conditionne également à passer une journée sereine et productive (quid de la Morning Routine, que celles qui n’en ont jamais entendu parler lèvent la main)

Faire face aux doutes

Lorsque l’on doit passer à l’action, c’est se poser tout un tas de questions sur les diverses possibilités d’évolutions de cette mise en pratique. On s’imagine des futurs probables (comme improbables). Il est normal de s’interroger sur ce que va engendrer cette mise en action, car c’est aller vers l’inconnu et l’inconnu va de pair avec les doutes. On aimerait toutes connaître l’issue de notre passage à l’acte : le projet va-t-il aboutir ? Est-ce que ça va fonctionner ? Vais-je dégager assez de revenus ? Mon équilibre vie personnelle et vie professionnelle ne va-t-elle pas être trop perturber ? (le fameux équilibre que l’on veut toutes, n’est-ce pas ?)

C’est normal de se poser toutes ces questions, mais cela ne doit pas vous empêcher d’avancer.

Critiques et regards des autres

On est bien dans une caractéristique purement humaine (qu’est-ce que notre cerveau peut être compliqué). Faire face aux regards des autres est un point bloquant pour la plupart des gens. Nous faisons toutes attention aux critiques et aux jugements que l’on pourrait nous porter. C’est un frein qui nous empêche de faire bien des choses.

Souvent à tort.

La peur du jugement est souvent dûe à l’idée que l’on se fait de ce jugement. On croit qu’un tel va rire de nous, qu’un tel va nous mettre des bâtons dans les roues ou qu’un autre va en rire et dévaloriser notre projet. Bien souvent, ces jugements sont infondés et reflètent seulement nos propres peurs.

Ne vous est-il jamais arrivé de croire que l’on se moque de vous alors, qu’en y prêtant bien attention, la personne en train de rire était en conversation avec une amie sur une de ses anecdotes ou aventures ? Je suis certaine que vous allez trouver des tonnes d’exemples comme ce dernier. Réfléchissez-y bien.

TÉLÉCHARGE TON WORKBOOK GRATUIT

Définir ses objectifs

Pour t’aider à clarifier ta vie de maman, ta vie personnelle et professionnelle et déterminer des objectifs clairs pour commencer tes projets. Tu connaîtras tes priorités et tu pourras te mettre en action dès aujourd’hui.

Agir ou pas : ces trois catégories de personnes

Quand on parle d’action, les individus sont naturellement divisés en trois grandes catégories. Dans laquelle vous situez-vous ? Et qu’allez-vous faire pour remédier aux catégories une et deux ?

Les personnes qui ne recherchent pas l’action

Il y a des personnes dont la vie actuelle les satisfont entièrement. Avancer ou non, elles ne se posent même pas la question, car leur quotidien suffit à leur bonheur. Elles ne vont donc pas chercher à agir ou à franchir un cap. Une vie de routine et de confort les attendent. Ces personnes n’ont donc pas d’objectifs et préfèrent garder leur quotidien actuel. Elles ne verront sans doute pas l’intérêt qu’il y a à passer à l’action pour changer un domaine de leur vie.

Les personnes qui aimeraient se mettre en action

Cette deuxième catégorie de personnes englobe les gens qui ont conscience et envie de faire autres choses, mais n’y parviennent pas. Ces personnes ont des objectifs et des rêves, mais le passage à l’acte est trop difficile.

Cela peut arriver quand on a trop d’idées en tête, trop d’objectifs. Les pensées s’emmêlent et partent dans tous les sens pour finalement partir en fumée, car elles nous auront tellement épuisé qu’y renoncer sera plus facile.

Ne pas savoir par où commencer peut aussi être une barrière au passage à l’acte. Avoir un projet en tête, c’est bien, mais avoir une marche à suivre, c’est encore mieux. (quelqu’un aurait le mode d’emploi ?)

Je vous rassure, il y a des clés pour arriver à surmonter ces blocages et c’est d’ailleurs l’objet de cet article (…si vous avez bien suivi 😋)

Les personnes qui passent à l’action et avancent

Alors là, rien à redire. Le passage à l’action est enclenché et une fois sur les rails, plus rien ne pourrait vous arrêter. Les personnes qui agissent ont appris à maîtriser leurs pensées et à adopter un état d’esprit positif. 

Vous pouvez me dire que oui, c’est bien de passer à l’action, mais si on se trompe, c’est retour à la case départ. Effectivement, des erreurs et des échecs, il y en aura. Le succès n’arrivera pas sans échecs, il faut avoir cela en tête. Les plus grands ne sont pas arrivés là où il en sont en un jour, ni même avec une baguette magique (bon, peut-être que certains ont plus d’avantages que d’autres). Cependant, eux aussi ont eu leurs lots d’échecs. Et c’est également en apprenant de ses échecs que nous arrivons à avancer un peu plus loin la fois d’après.

Alors, mise en action.

Trois principes à avoir en tête pour passer à l’action

Avoir son “pourquoi” est primordial

Quand on a une idée ou un projet en tête, il faut avant tout se demander pourquoi je souhaite faire cela. Ce pourquoi va être le carburant de votre machine une fois qu’elle sera lancée. Dans tout projet, dans toute envie ou objectif, vous allez être confronté à des jours avec et des jours sans. Il va y avoir des hauts et des bas, des moments de doutes, des envies d’abandon. Ce sont donc dans ces moments-là que votre pourquoi va vous redonner des forces et l’envie de poursuivre. Il faut donc qu’il soit clair pour vous.

Ne pas laisser la peur vous dominer

Il faut garder à l’esprit que la peur va faire partie intégrante du processus de changement. Sans cette peur, il n’y a pas d’attrait aux changements. Mais il faut toutefois que cette peur ne vous ronge pas et qu’elle ne prenne pas les devants. Ne la laissez pas vous guider. Il faut la maîtriser et il faut la transformer en bonne peur : l’adrénaline. 

Si cette peur vous paraît insurmontable, dîtes-vous qu’en passant à l’action, cette dernière va s’amoindrir et ira se cacher dans les tréfonds de votre être (oh, quelles belles paroles. Je me fais philosophe…non je blague).

La non-action en notre défaveur

Je vous l’ai dit et redit, opérer du changement dans sa vie est un acte compliqué. Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se passerait si vous ne passez pas à l’action ? Tentez de mesurer les conséquences de cette non-action et dans quel état d’esprit vous pourriez être.

Certes, commencer à agir est difficile et nous sommes remplis de doutes, mais les effets du non-passage à l’acte peut être pire encore.

Réfléchissez-y bien.

Les 5 étapes essentielles pour passer à l’action

Nous voilà enfin arrivés à notre plan d’action. J’espère que vous êtes prêtes à changer dès maintenant votre état d’esprit et à passer à l’action dès aujourd’hui. Suivez le guide.

1- Établir ses objectifs

Pour agir et franchir les étapes, il faut tout d’abord que vous établissez clairement vos objectifs. Si vous n’avez pas d’objectifs, vous n’avez pas matière à passer à l’action.

Votre objectif est-il de créer votre auto-entreprise ? De monter un business en ligne ? De profiter davantage de vos enfants et vivre plus d’instants avec eux ? De doubler votre chiffre d’affaires ?

Ayez vos objectifs en tête. Toujours. Et faites-en sorte qu’ils soient SMART. (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel).

Si vous avez besoin d’aide dans cette étape, vous pouvez télécharger le workbook qui vous aidera à définir vos objectifs et à les prioriser.

2- Se focaliser sur UN objectif prioritaire et un à la fois

Rien ne sert de courir dans tous les sens. Vous allez non seulement vous épuiser, mais vous allez surtout échouer dans vos projets. Ca serait dommage quand même, alors que le but est justement de passer à l’acte pour atteindre notre but ultime.

Il faut vous concentrer sur une chose à la fois. Je sais, ce n’est pas évident, surtout quand on a des milliers d’idées qui nous trottent dans la tête (oh les vilaines). Mais croyez-en mon expérience : vouloir tout faire à la fois ne vous mènera à rien.

3- Poser les grandes lignes de son plan d’action pour atteindre son objectif

Une fois votre objectif prioritaire défini, on passe à l’étape de la planification. Voici quelques questions qui vous aideront à établir votre plan de route :

  • Que devez-vous faire pour atteindre votre but ?
  • Quels sont les moyens à mettre en oeuvre ? (financiers, humains, matériels…)
  • Avez-vous besoin d’aide extérieure ?
  • Combien dure chacune des grandes étapes ?
  • Avez-vous besoin de vous former ?

4- Mettre par écrit son objectif et son plan d’action

Tout objectif doit être écrit sinon il ne s’agit que de projets et de rêves hypothétiques. Matérialisez votre objectif par écrit ; il deviendra tout de suite plus concret. De plus, l’avoir sous les yeux et le lire jour après jour, vous aidera à conditionner votre esprit à l’atteinte de ce but.

5- Planifier ses étapes dans un calendrier et se fixer des deadlines

Vous avez désormais votre objectif en vue, écrit sur votre ordinateur ou sur une feuille, elle-même accrochée au-dessus de votre bureau.

Passons à la dernière étape : les deadlines (ou dates butoires en bon français 😉)

Par expérience là encore, si aucune date n’est inscrite, le projet ne se réalisera pas. Il faut établir un plan où chaque grande étape sera notée dans votre agenda/calendrier. Bien évidemment, ne mettez pas le calendrier au fond de votre tiroir, n’est-ce pas ? Ce calendrier doit être à portée de main ou mieux encore, accroché dans votre bureau afin que vous ayez en tête les dates et que vous vous prépariez à agir en temps en en heure. Votre corps doit être conditionné pour passer à l’action au moment opportun.

Mots de la fin - A retenir

Vous avez désormais toutes les clés en main pour agir dès aujourd’hui. Votre plan d’action pour…passer à l’action 😄 est juste sous vos yeux. N’hésitez pas à lire et relire cet article pour avoir en mémoire les étapes clés pour passer à l’acte.

Récapitulatif rapide :

  1. Établir ses objectifs
  2. Avoir 1 objectif prioritaire
  3. Poser les grandes lignes de son plan d’action
  4. Tout mettre par écrit
  5. Se fixer des dates limites

On passe à l’action maintenant ! Et vous, quel est votre objectif ?

Laisser un commentaire