Devenir une maman entrepreneure

Devenir une maman entrepreneure

  • Post published:7 décembre 2019
  • Post category:Mindset

De plus en plus de personnes souhaitent de nos jours se lancer dans l’entrepreneuriat. Parmi elles, on y retrouve les mamans entrepreneures, les salariés entrepreneurs et bien d’autres. Le monde de l’entreprise reste figer sur un modèle d’organisation ancien et a du mal à se renouveler. C’est l’une des raisons qui poussent les jeunes et les salariés à se tourner davantage vers le monde entrepreneurial.

Parmi cette population d’entrepreneurs et futurs créateurs d’entreprises, il y a beaucoup de mamans ! Maman entrepreneure, mumpreneur, mompreneur, maman entrepreneuse, autant de termes qui définissent une seule et même personne. Alors pourquoi et comment devenir une mumpreneur ?

Alors une mumpreneur, c’est quoi ?

Une mumpreneur, dans son terme anglo-saxon, est une maman qui crée et gère sa propre entreprise tout en s’occupant de ses enfants.

Ce terme se démocratise en France (mumpreneur ou mompreneur), car ce phénomène tend à s’amplifier et nous n’avons pas de terme unique en France pour qualifier une maman qui décide de lancer sa boîte. Et, il faut bien se l’avouer, ce sont encore beaucoup les mamans qui s’occupent des enfants (repas, bain, école, habillage, coiffage, rendez-vous chez le médecin…) ; Gérer sa famille tout en lançant son business, c’est du lourd !

Pourquoi devenir une maman entrepreneure ?

Je suis sûre que vous avez déjà beaucoup de choses qui vous passe par la tête, mais je vous propose de faire un petit tour d’horizon sur les aspects positifs et négatifs qu’impliquent le lancement et la gestion de sa société.

TELECHARGE TON MUMPRENEUR PLANNER

Un planner hebdomadaire pour programmer tes semaines professionnelles, personnelles et familiales, et NE PLUS RIEN OUBLIER. Même pas soi.

Les avantages d’être à son compte quand on est maman

Il y a clairement des tonnes d’avantages qu’il est difficile de retrouver dans le monde du salariat.

  • la liberté de s’organiser librement : quel bonheur ! Rare sont les métiers où l’on a accès à cet IMMENSE avantage. Et croyez-moi, cela fait une réelle différence ! Vous êtes plutôt matinales ? Aucun problème, commencez votre journée à 5 ou 6 heures du matin avant que les enfants ne se lèvent ; vous souhaitez travailler à la maison ou aller de temps à autre dans un espace de coworking ? Facile ! 

 

  • concilier plus facilement vie professionnelle et vie privée : qui ne rêve pas de ça quand on veut à la fois fonder sa famille et s’épanouir professionnellement ! On voit bien trop souvent des femmes qui renoncent à leur carrière professionnelle pour élever leurs enfants ; parfois c’est un choix de vie et c’est tant mieux, parfois c’est malheureusement le résultat d’une équation entre coût d’une nounou et salaire à la fin du mois.

 

  • pouvoir profiter de ses enfants et les voir grandir : il n’y a rien de plus merveilleux et plus gratifiant que de voir nos petits êtres s’épanouir, rire, jouer avec nous, faire des câlins, faire des expériences, les consoler après un gros chagrin et TANT d’autres choses encore ! On m’a dit dès ma première grossesse “profite de tes enfants, le temps passe tellement vite”. Et c’est vrai ! Si vrai que, même moi qui ai pourtant toujours eu un travail qui me permettait d’avoir une grande liberté et de planifier mes journées “presque” comme je le souhaitais, je m’aperçois que le temps me file entre les doigts…

 

  • travailler dans un domaine qui nous plaît, parfois même une passion ! J’ai entendu de nombreuses entrepreneures dire qu’elles travaillaient énormément, mais qu’elles aimaient tellement ce qu’elles faisaient que ce n’était rien en rapport du bien-être que ça leur apportait. Le but n’est pas de se lancer dans l’entrepreneuriat juste pour dire qu’on a monté sa boîte, le but est de créer son entreprise dans un domaine qui nous plaît, nous passionne et/ou nous ressemble.

 

  • faire ses propres choix, décider de sa stratégie et la direction que l’on souhaite prendre pour notre entreprise : en tant que salariée, on est parfois agacé des choix qui sont pris et de ne peut-être pas participer aux décisions stratégiques. En créant sa société, ces choix nous appartiennent ! Les valeurs que l’on y apportent sont les nôtres. Alors certes cela peut être intimidant et stressant, mais c’est aussi tellement plaisant.

Les inconvénients de lancer sa boîte

Nous savons parfaitement que tout n’est pas rose lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat. Le but n’est ici pas de vous décourager, mais de vous faire prendre conscience des aspects les moins confortables et de trouver des alternatives pour en limiter l’étendue.

  • on ne compte pas ses heures : fini les horaires de bureau et les 35 heures (même si certains ne l’étaient déjà pas…). Créer et gérer son business, c’est beaucoup de travail, on ne va pas se mentir.

 

  • l’insécurité financière, du moins au début (les premiers mois pour certaines, les deux premières années pour d’autres). Se rémunérer quand on devient patron, ce n’est généralement pas pour le premier mois…quoi qu’il peut y avoir des exceptions !

 

  • le stress : passage obligé pour toutes les personnes qui ont un minimum de responsabilités. Lancer son entreprise, c’est avoir des tonnes de choses à gérer, faire sa comptabilité, créer son contenu, gérer ses fournisseurs, s’occuper de l’administratif, faire des demandes de financements, participer à des networkings, gérer la communication et le marketing, les réseaux sociaux…bref, vous l’aurez compris, lorsqu’on est chef d’entreprise, le stress est un passage obligé. Il ne faut pas en avoir peur, il faut juste apprendre à vivre avec et à le gérer au mieux. Mais je suis certaine qu’il y a parmi vous des mamans salariées avec des postes à responsabilités, donc vous savez de quoi je parle !

 

  • les doutes : des moments de doutes, il y en aura. Vous avez entendu parler des montagnes russes émotionnelles de l’entrepreneur ? Ce sont les hauts et les bas qu’un chef d’entreprise ou un créateur rencontre dans son projet. Un jour vous allez être au top de votre forme, tout va marcher comme sur des roulettes ; le lendemain, catastrophe, rien ne se passe comme prévu, vous avez envie d’abandonner. Ne vous inquiétez pas, c’est NORMAL ! Dites-vous que vous n’êtes pas seule dans ces cas-là, et que des moments de doute et l’envie d’abandonner et de tout balancer, il y en aura de nombreux, mais qu’il faut tenir bon !

 

  • la culpabilité : oui oui oui, vous allez sûrement la ressentir à un moment ou à un autre. Que vous soyez actuellement salariée ou mère au foyer, le fait de travailler sur votre projet d’entreprise va vous prendre du temps…du temps que vous n’accorderez pas à vos enfants. Mais, dîtes-vous bien une chose : si vous lancez votre société, c’est pour à l’avenir vous sentir bien, vous sentir comblée et épanouie, et pour pouvoir gérer plus aisément vos deux vies, personnelle et professionnelle.

Mais c’est peut-être aussi pour inculquer des valeurs à vos enfants et pouvoir leur donner le meilleur de vous ; Et pourquoi pas leur transmettre votre business ?

Comment réussir à lancer son entreprise quand on est mère (ou qu’on va le devenir) ?

Procéder par étapes

Se lancer dans l’entrepreneuriat ne se fera pas en un jour ! Le mieux est de procéder étape par étape pour ne pas se précipiter et se lancer à l’aveugle.

Il va vous falloir lister tout ce dont vous allez devoir faire pour pouvoir créer votre société ;

Les conséquences et répercussions que cela pourrait avoir sur la famille et la gestion de la maison.

Les conséquences sur le budget global.

Les solutions envisagées.

Le timing à établir pour lancer la machine.

L’organisation : une des clés de la réussite

Si vous souhaitez devenir une mumpreneur, il faut savoir organiser efficacement ses journées. Les risques si vous ne l’êtes pas ? Vous allez vous retrouver épuisée, démotivée ou aller partir en burn-out. Et je ne le vous souhaite pas.

Être organisée, ça passe par :

  • définir son temps de travail.
  • choisir son ou ses lieux pour travailler.
  • avoir un espace de travail bien à soi.
  • planifier la partie familiale en semaine avec le papa (qui fait quoi et à quel moment : les courses, les repas, l’école, la crèche, le pédiatre…).
  • anticiper les modes de garde dès que vous êtes enceinte.
  • planifier les repas.
  • gérer efficacement le budget.

Réfléchir aux modes de garde

Se lancer dans une nouvelle aventure, c’est aussi faire face aux imprévus. Vous souhaitez peut-être créer votre entreprise tout en continuant de garder vos enfants. Aucun problème. Toutefois, il est bien de s’interroger sur les divers modes de garde, car il se pourrait bien que le temps vous manque, que la productivité ne soit pas au rendez-vous (du moins au début) et que des aléas viennent se rajouter à votre parcours de créatrice d’entreprise.

Il existe différentes manières de faire garder ses enfants. Je vous en liste quelques unes :

  • la famille (parents, grands-parents), qui sera toujours d’une aide précieuse et réconfortante (pour la plupart :-D)
  • les assistantes maternelles.
  • les nourrices chez qui on emmène nos petits bouts de chou.
  • les nounou à domicile.
  • le centre aéré.
  • le périscolaire.

Les aides de la CAF et les crédits d’impôts ne sont pas à négliger lorsque l’on calcule les frais dûs aux modes de garde. Renseignez-vous bien !

S’entourer et se faire aider pour garder la motivation

La famille, c’est essentiel !

N’hésitez pas à parler de votre projet à votre entourage. Cela peut être votre famille, mais aussi des amis ou votre belle-famille. Etre maman et lancer son business, c’est loin d’être évident. Il faut que vous trouviez du soutien et des personnes à qui en parler pour garder l’énergie jusqu’à la réalisation de votre projet, et bien au-delà !

Les réseaux d’entrepreneurs

Si vous n’avez pas de personne autour de vous qui connaît cette situation ou qui la vit, s’il n’y a pas d’entrepreneur dans votre entourage, vous aurez sans doute l’envie d’en trouver afin de vous réconforter dans l’idée que devenir une mumpreneur, c’est possible et que d’autres femmes le sont devenues avant vous. Il existe des réseaux de mamans entrepreneures tels que mampreneurs que vous pouvez rejoindre pour vous aider à avancer.

De même qu’il est motivant, gratifiant et encourageant de parler avec d’autres créateurs d’entreprises et/ou chefs d’entreprises afin de garder le cap, avoir des alternatives à un problème rencontré, apprendre et se créer un réseau professionnel.

Mots de la fin - A retenir

Votre parcours pour lancer votre société pourra aussi bien être long que très rapide. Certaines femmes décident de créer leur boîte quand elles sont enceintes et leur projet se concrétise alors que bébé n’a que quelques mois. Dans tous les cas, il faut garder en tête son objectif et trouver la motivation partout où elle se trouve. Devenir une maman entrepreneure va être une expérience enrichissante, inédite et inoubliable. Un parcours qui sera certainement semé d’embûches, mais qui se révèlera au final épanouissant sur des tas d’aspects de votre vie.

Alors, prête pour devenir une mumpreneur ?

TELECHARGE TON MUMPRENEUR PLANNER

Un planner hebdomadaire pour programmer tes semaines professionnelles, personnelles et familiales, et NE PLUS RIEN OUBLIER. Même pas soi.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire